Cloud computing et hébergement web en 2024 : les tendances à ne pas manquer


Le paysage du cloud computing et de l’hébergement web ne cesse d’évoluer, et l’année 2024 apporte son lot de nouveautés et de tendances. Dans cet article, nous vous proposons un tour d’horizon des évolutions majeures qui marquent ce secteur en pleine expansion.

La montée en puissance des services multicloud et hybride cloud

Les entreprises adoptent de plus en plus des approches multicloud ou hybride cloud, combinant plusieurs services de cloud public et privé pour répondre à leurs besoins spécifiques. Cette tendance permet une meilleure répartition des risques, une optimisation des coûts et une flexibilité accrue. Selon une étude de Gartner, 75% des entreprises auront adopté un modèle multicloud ou hybride d’ici la fin de 2024.

L’intelligence artificielle au service du cloud computing

L’intelligence artificielle (IA) joue un rôle croissant dans le domaine du cloud computing, notamment pour optimiser la gestion des ressources, automatiser les processus et améliorer la sécurité. Les fournisseurs de services cloud intègrent ainsi progressivement des fonctionnalités d’IA pour faciliter leur utilisation par les clients. De plus, les entreprises utilisent l’IA pour analyser leurs données stockées dans le cloud et en tirer des informations précieuses pour leur croissance.

La sécurité au cœur des préoccupations

La sécurité est un enjeu majeur pour les entreprises qui migrent vers le cloud, avec la nécessité de protéger leurs données sensibles et de se conformer aux réglementations en vigueur. Les fournisseurs de services cloud investissent donc massivement dans la sécurisation de leurs infrastructures et proposent des solutions toujours plus robustes. Par ailleurs, l’essor du Zero Trust, un modèle de sécurité basé sur la vérification systématique de l’identité et des autorisations d’accès, confirme cette tendance à renforcer la sécurité dans le cloud.

Le déploiement d’infrastructures edge pour réduire la latence

Afin de répondre aux besoins croissants en termes de performance et de latence, les fournisseurs de services cloud développent des infrastructures dites edge computing. Ces infrastructures permettent de rapprocher les ressources informatiques du lieu où elles sont utilisées, améliorant ainsi les temps de réponse et réduisant la charge sur les centres de données centraux. Cette tendance est notamment portée par l’essor des technologies telles que l’Internet des objets (IoT), la réalité virtuelle ou encore la 5G.

L’éco-responsabilité : une priorité pour les acteurs du cloud computing

Face à l’urgence climatique et aux attentes grandissantes des entreprises en matière d’éco-responsabilité, les fournisseurs de services cloud s’engagent à réduire leur empreinte environnementale. Des initiatives telles que l’utilisation d’énergies renouvelables, l’optimisation de la consommation énergétique des centres de données ou encore le recyclage des équipements sont autant d’exemples d’actions menées pour limiter l’impact écologique du secteur.

Le cloud computing et l’hébergement web continuent ainsi leur progression, portés par des tendances majeures telles que le multicloud, l’intelligence artificielle, la sécurité renforcée, l’edge computing et l’éco-responsabilité. Ces évolutions offrent aux entreprises de nouvelles opportunités pour optimiser leurs opérations et soutenir leur croissance dans un environnement toujours plus compétitif et en perpétuelle mutation.